Nuage de mots clés

72H Chrono - Contraception d'urgence Une question ? Dico

Ca m'est arrivé

Ma copine prend la pilule et elle est  arrivée à la fin de sa plaquette, j'ai eu peur qu'elle tombe enceinte si elle ne prend plus la pilule, alors pour me rassurer j'ai lu la notice et je pense qu'il n'y a pas de problème car tout est prévu et c'est normal qu'elle arrête une semaine.

Un garçon de 17 ans

QUESTIONS DE CONTRACEPTIONS

La pilule

> Côté pratique

  • Comment agit la pilule ?
    • La pilule "combinée" est un composé de 2 hormones - estrogène et progestérone-qui bloque l'ovulation en mettant les ovaires au repos. Elle évite une grossesse pendant la prise des comprimés et pendant la semaine d'arrêt ou des comprimés placebos.
    • La "micropilule"est composée de progestérone seule: il en existe deux sortes, l'une bloque l'ovulation et l'autre agit seulement sur la glaire du col et la muqueuse de l'endomètre. Elle se prend sans arrêt.
    • Attention, elles ne protègent pas des infections sexuellement transmises : on doit utiliser des préservatifs en même temps que l'on prend la pilule tant qu'on n'a pas fait de dépistage des infections sexuellement transmises.
  • Comment prend-on la "pilule combinée" ?

    Pour les "pilules combinées"

    On avale le comprimé avec ou sans verre d'eau.
    On commence le premier jour des règles, 1 comprimé par jour, tous les jours à la même heure jusqu'à la fin de la plaquette puis,

    • si la plaquette comprend 21 comprimés faire un arrêt de 7 jours et recommencer une nouvelle plaquette après ces 7 jours.
    • si la plaquette comprend 28 comprimés recommencer directement une nouvelle plaquette sans faire de pause.

    Les règles arrivent généralement pendant la semaine d'arrêt ou pendant la prise des comprimés placebos.

     

  • Comment prend-on la "micropilule" ?

    Les plaquettes de "micropilule" contiennent toutes 28 comprimés identiques.

    Il en existe 2

    • on commence, la première fois, le premier jour des règles puis on prend 1 comprimé tous les jours, sans arrêt.
    • les règles seront irrégulières, elles peuvent même ne plus venir. Ce n'est pas une complication, mais en parler au médecin, surtout si l'on a pris sa pilule, une ou plusieurs fois, en retard.
    • Attention, une des"micropilules" n'admet  que 3 heures de retard dans la prise; l'autre "micropilule admet 12 heures de retard. Bien lire la notice.
  • Quand faut-il commencer la pilule ?

    Si je commence le 1er jour des règles, je suis protégée immédiatement d'une grossesse.
    Je peux aussi commencer en dehors des règles si je suis sûre de ne pas être enceinte
    et si j'utilise des préservatifs les 7 premiers jours.de la plaquette.

  • A quelle heure dois-je prendre ma pilule ?
    • La plupart des jeunes filles prennent la pilule le soir entre 19h et 22h mais chacune peut choisir son heure.
    • Au début mettez un rappel sur votre portable tous les soirs (ou demandez à votre ami de téléphoner tous les soirs !)
    • Si la pilule se prend sans arrêt c'est simple.
    • Si la plaquette comprend 21 jours + 7 jours d'arrêt : mettre le rappel du 1er au 21ème comprimés et au dernier comprimé mettre le rappel pour le jour prévu de reprise après 7 jours complets d'arrêt soit le 8 ième jour.

     

  • Je viens de commencer la pilule, quand est-elle efficace ? à partir de quand suis-je protégée ?
    • Si je l'ai commencé le 1er jour des règles, je suis protégée immédiatement.
    • Si j'ai commencé en dehors des règles après avoir vérifié que je n'étais pas enceinte : je serai protégée au bout de 7 jours (7 comprimés) = dans ce cas pas de rapports sexuels pendant 7 jours ou utilisation correcte des préservatifs pendant 7 jours.

     

  • Est-ce qu’on risque une grossesse pendant la semaine d’arrêt de la pilule ?

    Non, à condition d'arrêter 7 jours seulement comme prévu.
    Attention : certaines pilules se prennent sans faire d'arrêt : bien relire la notice.

  • Si on prend la pilule, est-on obligé de garder les préservatifs ?
    • non si les partenaires étaient vierges avant de se rencontrer.
    • oui si l'un ou les deux avait déjà eu des relations sexuelles auparavant. Dans ce cas, on attendra d'avoir fait le test de dépistage du VIH/SIDA et des IST avant de supprimer le préservatif.

     

  • Y a t-il un âge pour commencer la pilule ?

    On ne la commence qu'après l'apparition des règles et dès qu'on en a besoin :
    pour éviter une grossesse lors de relations sexuelles
    ou bien en cas de règles trop longues, trop abondantes ou trop douloureuses.

  • Ai-je le droit de prendre la pilule sans l’autorisation de mes parents ?

    Oui, tout médecin peut prescrire la pilule à une jeune fille, quel que soit son âge, sans l'autorisation de ses parents : la consultation et la contraception pourront être obtenues gratuitement et de manière anonyme si elle a entre 15 et 18 ans.


    Dans un Centre de Planification Familiale, les consultations médicales et les contraceptifs sont gratuits pour toutes les mineures.

  • Comment obtenir la pilule ?
    • Je peux aller voir un médecin généraliste ou un gynécologue de ville : la consultation sera payante (remboursée par la sécurité sociale) pour les majeures, et peut-être gratuite (sans avance de frais) et anonyme pour les mineures entre 15 et 18ans.
    • Ou bien je peux aller dans un Centre de Planification Familiale où les consultations sont gratuites et anonymes.
  • La pilule, combien ça coûte ?
    • Les pilules de 2ème génération sont remboursées par la Sécurité sociale, elles coûtent très peu cher (moins de 2€).
    • Les pilules de 3ème génération ne sont pas remboursées, elles coutent 10 à 13 € par mois;si elles ont un générique(une copie) : elles coûtent  5 à 6 € par mois
    • Les patchs et les anneaux contraceptifs coûtent 13 à 15€ par mois, ils ne sont pas remboursés.
    • Les implants et les stérilets sont pris en charge par la Sécurité sociale.

    Depuis le 31 mars 2013, les jeunes filles de 15 à 18 ans peuvent obtenir certains contraceptifs  gratuitement en pharmacie sur présentation d'une ordonnance médicale :pilule de 2ème génération, stérilet, implant. Elles peuvent demander le secret vis à vis de leurs parents

    NB : Dans un centre de planification, pilules, anneaux, patchs sont gratuits pour les mineures et les jeunes femmes majeures non assurées sociales ou dont la sécurité sociale est au nom des parents (quand les parents ne sont pas au courant).

     

  • A quoi sert un Centre de Planification et d’Education Familiale ?

    Attention, en Savoie, il n'y a pas de "Planning Familial" mais des Centres de Planification.

    Dans les centres de planification, on trouve des professionnels : Médecin, Assistante d'Accueil, Conseillère Conjugale et Sage-femme.

    Qui proposent :

    • Des informations et consultations médicales pour une contraception (pilule, préservatifs...), une contraception d'urgence ( pilule du lendemain).
    • Des informations sur la sexualité
    • Des tests
      • de grossesse (si les règles sont en retard ou anormales).
      • pour le VIH/SIDA et les Infections Sexuellement Transmises.
    • Des entretiens
      • en cas de difficulté de relation avec l'ami(e), ou les parents.
      • de réflexion en cas de grossesse.

    Les consultations sont gratuites et confidentielles. Il n'est pas nécessaire d'avoir l'autorisation des parents.

    Les contraceptifs sont gratuits pour les mineurs et les jeunes en difficulté financière.
    Les entretiens, la contraception d'urgence, les tests de grossesse,  les tests pour les IST, le VIH/SIDA sont gratuits pour tous.

    A Chambéry : le centre est ouvert du lundi matin au jeudi soir

    Mais dans les autres villes, ce sont des antennes de Planification qui sont ouvertes seulement pendant les heures de cours, mais,
    à Aix les Bains, Albertville , Bourg St Maurice et Moûtiers il est possible de consulter entre 12 et 14H.
    Essayez d'en parler à l'infirmière scolaire, au CPE, à un surveillant ou à l'Assistante sociale du collège pour avoir une autorisation de sortie.

    Le Centre de Planification peut établir un justificatif pour le collège ou le lycée
    Essayez d'y aller pendant les vacances.


    En cas de soucis, téléphonez .

    Si personne ne vous répond au téléphone dans une antenne, appelez le Centre de Planification de Chambéry, vous pouvez aussi laisser un message.

> Côté médical

  • Je voudrais prendre la pilule, quels examens médicaux va t-on me faire ?

    Chez une jeune fille qui veut prendre la pilule, l'examen gynécologique n'est pas obligatoire au début : il sera fait quand elle sera prête.

    • Le médecin a besoin de connaître ses antécédents médicaux (maladies, opérations) et ceux de ses parents (Hypertension, phlébite, embolie pulmonaire...)
    • Apporter le carnet de santé si possible.
    • On mesurera son poids, sa taille, sa tension artérielle.
    • On lui fera une prise de sang lors de la deuxième plaquette de pilule (dosage des sucres et des graisses dans le sang).

     

  • Si j’ai une maladie grave, ai-je le droit de prendre la pilule ?

    Chez les jeunes, avant 35 ans, il y a peu de maladies qui contre indiquent la pilule.
    Ce sont :

    • les maladies cardiovasculaires : phlébite, embolie pulmonaire, accident vasculaire-cérébral...
    • une hypertension, certains diabètes compliqués
    • les migraines accompagnées,
    • un cholestérol ou des triglycérides élevés,
    • une tumeur du foie, un cancer du sein, un cancer de l'ovaire.
    • une épilepsie, des convulsions dans certains cas.

    Toujours en parler au médecin qui prescrit la pilule : il vous trouvera un autre moyen de contraception (petit stérilet...).

     

  • Je prends des médicaments tous les jours, est-ce que je peux prendre la pilule ou la pilule d’urgence ?

    Certains médicaments empêchent l'action de la pilule et de la pilule d'urgence.
    exemple :

    • des médicaments contre la tuberculose
    • certains médicaments contre l'épilepsie (les convulsions) ou contre le sida
    • le Millepertuis

    EN PARLER AVEC LE MEDECIN dans ce cas on peut envisager un autre moyen de contraception (stérilet).

  • J'ai de violents maux de tête sous pilule: que faire?

    Arrêtez la pilule et téléphonez  très rapidement à votre médecin; utilisez des préservatifs en cas de relations sexuelles.

  • Pilule et tabac ?

    Pour les pilules "combinées" : L'association tabac et pilule peut entrainer des accidents thrombo-emboliques (phlébites, embolie pulmonaire) surtout après 35 ans.

    Le tabac ne diminue pas l'efficacité de la pilule.

     

    Pour les "micropilules" : pas d'interaction avec le tabac.

  • Y a t-il un risque d’avoir un cancer si on prend la pilule ?

    Non, les femmes qui prennent la pilule ont une meilleure surveillance médicale donc un meilleur dépistage. La pilule protège du cancer de l'ovaire et du cancer du colon si on la prend pendant 10 ans au moins.

  • Si je prends la pilule, est-ce que cela me protège de certaines Infections Sexuellement Transmises.

    NON.
    Même si je prends la pilule, mon partenaire doit garder le préservatif tant que nous n'avons pas fait un test de dépistage des infections sexuellement transmises.

  • J’ai des règles très douloureuses, très longues, je n’ai jamais eu de rapport sexuel puis-je prendre la pilule ?

    Le médecin peut donner des médicaments anti-douleur.
    En cas d'échec on peut prescrire la pilule même si on n'a pas de rapport pour l'instant.

  • La pilule doit elle être arrêtée une fois par an ?

    C'est inutile, on prend la pilule tant qu'on en a besoin et on retrouve sa fertilité dès qu'on l'arrête.

  • La pilule rend elle stérile ?

    Il n'y a aucun effet sur la fertilité à long terme qui est rétablie dès l'arrêt de la pilule.

  • Si j’arrête la pilule, au bout de combien de temps puis-je être enceinte ?

    Immédiatement.

  • La pilule : donne t-elle des boutons ?

    Non,  mais si ça arrive, en parler au médecin qui vous changera de pilule.

    Il existe des pilules qui diminuent vraiment l'acné, pour celles qui en avaient avant de commencer.

  • La micropilule: dans quel cas la prend-on?

    On la prescrit dans 4 cas:

    • Si on est porteur d'une maladie qui ne permet pas une "pilule combinée":migraines accompagnées, Hypertension artérielle, antécédent de phlébite,embolie pulmonaire, taux de graisses (cholestérol, triglycérides) élevées dans le sang, certains diabètes...
    • si on ne supporte pas la "pilule combinée": prise de poids importante, mal aux seins, maux de tête, jambes lourdes...
    • Si on allaite .
    • Si on veut faire placer un Implant contraceptif: la progestérone de la "micropilule" est très proche de celle de l'implant . La prise de la micropilule pendant 2 mois permet en principe, de voir si l'on supportera l'implant.

> Petits problèmes

  • J’ai commencé ma plaquette avec un jour de retard, que faire?

    Il s'agit d'un oubli avec retard de plus de 12 heures (voir j'ai oublié ma pilule).

     

  • Consignes en cas d'oubli de pilule
    • Le retard à la prise de pilule est de moins de 12 heures : je reprends ma pilule tout de suite et je continue normalement.
    • Le retard à la prise de pilule est de plus de 12 heures : je reprends ma pilule dès que je m'en aperçois et je continue normalement, même si 2 comprimés doivent être pris dans la même journée.

    Et

    • mon partenaire  devra utiliser un préservatif si nous avons des relations pendant les 7 jours qui suivent le retard.
    • si j'ai eu des relations sexuelles dans les 5 jours avant l'oubli : je prends une contraception d'urgence ( pilule du lendemain)
    • s'il je suis dans la dernière semaine des comprimés actifs, je ne fais pas de pause et j'enchaine avec une nouvelle plaquette (plaquette de 21 comprimés) ou bien je ne prends pas les comprimés placebos et je reprends une nouvelle plaquette (plaquettes de 28 comprimés).

    En cas de doute, contacter votre médecin ou centre de planification.

  • J’ai oublié ma pilule pendant deux ou trois jours

    Reprendre la dernière pilule oubliée et continuer la plaquette normalement.

    de plus:

    • Si j'ai eu des rapports dans les 5 derniers jours :je prends une contraception d'urgence (Pilule Du Lendemain).
    • Je demande à mon partenaire d'utiliser des préservatifs pendant les 7 jours qui viennent.
    • S'il me reste moins de 7 comprimés actifs dans ma plaquette j'enchaîne deux plaquettes sans arrêt (plaquette de 21 comprimés), ou je ne prends pas les comprimés placebos et reprend une nouvelle plaquette (plaquette de 28 comprimés).

     

  • J’ai pris 2 pilules le même jour,est-ce grave?

    Il n'y a pas de risque. Continuer la plaquette normalement, et prendre le comprimé manquant dans une nouvelle plaquette qui vous servira de "plaquette de dépannage".

  • Je n’ai pas pris ma plaquette dans le bon sens

    Reprenez le sens habituel dès que possible et téléphonez au médecin ou au centre de planification pour un avis. Utilisez un préservatif en attendant.

  • Je prends la pilule et j'ai la diarrhée: suis-je toujours protégée?
    • Si c'est une seule fois : cela n'a pas d'importance.
    • Si cela dure plus d'une journée : utilisez des préservatifs pendant la durée des troubles et les 7 jours qui suivent.
    • Prenez la contraception d'urgence en cas de rapport non protégé dans les 5 jours précédant l'épisode de diarrhée.
  • Je prends la pilule et je l’ai vomie.
    • Si c'est plus de 4 heures après la prise de pilule : ce n'est pas grave.
    • Si c'est moins de 4 heures après la prise de pilule : attendre d'être calmée et reprendre un comprimé de la même couleur sur une autre plaquette (ou sur la même plaquette si on n'en n'a pas d'autres) et s'en procurer une nouvelle plaquette pour la suite.
  • Je n’ai pas eu mes règles entre deux plaquettes (21 Comprimés) ou pendant les comprimés placebos (28 comprimés).
    • S'il y a eu un oubli de pilule de plus de 12 heures dans la dernière plaquette, continuer la prise de pilule normalement et faire un test de grossesse (au moins 15 jours après l'oubli)
    • S'il n'y a pas eu d'oubli :
      • ne pas s'inquiéter
      • continuer normalement la pilule
      • et en parler au médecin.
  • J’ai des saignements pendant la prise de pilule (en dehors de la période d’arrêt ou de placebo)
    • Si c'est pendant la toute première plaquette, c'est normal, cela ne continuera pas au cours des plaquettes suivantes.
    • Si c'est à la suite d'un oubli (avec retard de plus de 12h le plus souvent c'est cela) attention :
      Le saignement n'est pas grave mais faire un test de grossesse si les règles ne viennent pas normalement en fin de plaquette.
    • Dans tous les cas, le signaler au médecin qui changera peut être la pilule.

     

  • La pilule fait-elle grossir ? on m’a dit que j’allais prendre du poids avec la pilule ?

    La pilule peut parfois augmenter l'appétit ou faire "gonfler" : en parler rapidement au médecin pour qu'il change la pilule et n'oubliez pas de manger équilibré : éviter les sucreries, boissons sucrés, aliments gras et de bouger.

  • Je prends la pilule, ça me donne des nausées.
    • Essayer de la prendre le matin au lieu du soir et pendant un repas.
    • S'il y a eu un oubli de plus de 12 heures dans la plaquette, faire un test de grossesse.
  • J'ai mal aux seins depuis que je prends la pilule: est-ce normal?

    C'est normal d'avoir légèrement  mal aux seins et qu'ils gonflent un peu, pendant la première plaquette.

    Cela ne doit pas durer, si c'est douloureux, ou que vous deviez changer de taille de soutien-gorge, parlez-en rapidement au médecin qui vous a prescrit la pilule : il la changera.

  • Est-ce que la libido (désir sexuel) peut baisser quand on prend la pilule ?
    • Cela peut arriver.
    • En parler au médecin qui peut changer la pilule
    • D'autres facteurs peuvent être responsables.

> Astuces


Retour à la page précédente

Préfecture de la Savoie - Mission départementale aux droits des femmes et à l'égalité Conseil départemental de la Savoie Ville de Chambéry Education Santé Savoie