Nuage de mots clés

72H Chrono - Contraception d'urgence Une question ? Dico

Ca m'est arrivé

Hier, mon copain m'a demandée de faire  l'amour. Mais il avait pas de capote. Alors on l'a pas fait, j'avais trop peur du sida.

Une fille de 16 ans

QUESTIONS DE CONTRACEPTIONS

Interruption Volontaire de Grossesse

  • Comment savoir si je suis enceinte ?

    En faisant un test de grossesse.

    soit urinaire :

    • on peut l'acheter sans ordonnance en pharmacie ou en supermarché : 2 à 10€ environ, non remboursé.
    • On peut le faire gratuitement en Centre de Planification , auprès de l'infirmière scolaire ou universitaire, ce qui vous permettra de rencontrer quelqu'un pour en parler.

    soit sanguin : dans un laboratoire. Environ 15€, remboursé sur ordonnance médicale.

    Dans tous les cas, attendre 15 jours après le rapport non protégé pour que le test de grossesse soit fiable.

  • Que faire si je suis enceinte et que je ne veux pas garder la grossesse ?

    Contacter rapidement un centre de Planification afin de rencontrer quelqu'un pour s'informer ou parler de sa décision, ou contacter directement le service d'orthogénie ou le service maternité de l'hôpital le plus proche, ou le médecin traitant.
    Il existe un service d'orthogénie au centre hospitalier de Chambéry. Tel 04 79 96 50 83.

    Contacter le service Maternité des hôpitaux suivants en précisant que vous souhaitez une interruption volontaire de grossesse :

    • Au centre hospitalier d'Aix les bains. Tel 04 79 88 61 13
    • Au centre hospitalier d'Albertville. Tel 04 79 89 55 46
    • Au centre hospitalier de Bourg Saint Maurice. Tel 04 79 41 79 28
    • Au centre hospitalier de St Jean de Maurienne. Tel 04 79 20 60 75
  • Jusqu’à quelle date de grossesse peut-on faire une IVG en France ?

    En France, un avortement peut se pratiquer jusqu'à 14 semaines après le début des dernières règles : 14 semaines d'aménorrhée mais il est préférable de faire les démarches le plus tôt possible.
    La date précise de la grossesse sera indiquée par une échographie faite dans un cabinet de radiologie ou chez un gynécologue où à l'hôpital.

    L'échographie est :

    • gratuite pour les mineures
    • remboursée par la sécurité sociale sur ordonnance médicale pour les majeures.
  • Comment se passe un avortement ? (IVG = Interruption Volontaire de Grossesse)

    Deux méthodes sont proposées selon l'âge de la grossesse et selon le choix de chaque jeune fille.

    • la méthode médicamenteuse.
      • Jusqu'à 7 semaines d'absences de règles. Le médicament peut être donné par certains médecins formés à cette méthode et qui assureront le suivi. Il sera pris au cabinet médical sans hospitalisation. Pour connaître les coordonnées de ces médecins : téléphoner au service d'orthogénie de Chambéry 04 79 96 50 83
      • Jusqu'à 9 semaines d'absence de règles. Dans tous les services d'orthogénie des Centres Hospitaliers ou les maternités.
    • la méthode par aspiration.
      Possible jusqu'à 14 semaines d'absence de règles sous anesthésie locale ou générale dans un centre hospitalier.
  • Quel est le coût de l’IVG, est-ce remboursé ?

    Oui l'IVG est remboursée à 80% par la sécurité sociale et les personnes ne font pas l'avance du règlement, elles ne paient que les 20% restant (soit environ 50€) qui peuvent être ensuite remboursés par certaines mutuelles complémentaires.

    Pour les mineures qui demandent le secret vis à vis de leurs parents, l'IVG est totalement gratuite.

  • Si j'envisage une IVG, avec qui puis-je en parler ?

    Toute femme ou jeune fille envisageant de faire une IVG* peut être reçue avant ou après l'interruption, dans un centre de planification par une assistante sociale ou une conseillère conjugale et familiale.
    On peut aussi voir une assistante sociale dans un centre social ou au collège, au lycée ou à l'université.

    Pour une jeune mineure, cet entretien d'écoute est obligatoire.

    *IVG: Interruption Volontaire de Grossesse

  • Y a t-il des risques d’être stérile après une IVG ?

    Non l'IVG faite dans les meilleures conditions d'hygiène n'entraîne pas de risques de stérilité quel que soit la méthode.

  • Et après l’IVG ?

    Une consultation gynécologique de contrôle est nécessaire 15 jours après l'avortement pour voir si tout va bien et parler de contraception.

    Un entretien avec une conseillère conjugale ou une assistante sociale est possible pour discuter de son vécu.

  • Et si j’ai encore des interrogations après l’IVG ?

    Dans ce cas, il est important de savoir auprès de qui trouver des réponses sur le plan médical ou affectif : au centre de planification, au centre d'orthogénie, auprès du médecinqui a fait l'interruption de grossesse, des parents ou des amis.

  • Je suis enceinte, mes dernières règles datent de plus de 14 semaines et je ne veux pas garder la grossesse : que faire ?

    Vérifiez d'abord par une échographie l'âge exact de la grossesse.

    Vous ne pouvez plus faire d'interruption volontaire de grossesse(IVG) en France après 14 semaines.

    Il est possible de faire une interruption de grossesse dans certains pays d'Europe plus tardivement qu'en France.
    Se renseigner auprès des services d'orthogénie, des maternités ou des centres de planification.

  • Je suis enceinte et je suis mineure, suis-je obligée d’en parler à mes parents ?

    Les parents restent les interlocuteurs privilégiés quand c'est possible.

    Mais, la loi prévoit qu'une mineure peut choisir de ne pas en parler à ses parents et dans ce cas l'autorisation parentale n'est pas indispensable.

    La mineure devra se faire accompagner par un adulte "référent" de son choix (son ami, une amie, une sœur, une tante....etc) qui l'accompagnera afin qu'elle ne reste pas seule.


    Un entretien avant l'IVG est prévu pour une jeune mineure avec une assistante sociale ou une conseillère conjugale et familiale.

  • Je suis enceinte et mineure, mes parents peuvent-ils m'obliger à avorter?

    Non, nul ne peut obliger une jeune fille à avorter même si elle est mineure.

  • A quoi sert un Centre de Planification et d’Education Familiale ?

    Attention, en Savoie, il n'y a pas de "Planning Familial" mais des Centres de Planification.

    Dans les centres de planification, on trouve des professionnels : Médecin, Assistante d'Accueil, Conseillère Conjugale et Sage-femme.

    Qui proposent :

    • Des informations et consultations médicales pour une contraception (pilule, préservatifs...), une contraception d'urgence ( pilule du lendemain).
    • Des informations sur la sexualité
    • Des tests
      • de grossesse (si les règles sont en retard ou anormales).
      • pour le VIH/SIDA et les Infections Sexuellement Transmises.
    • Des entretiens
      • en cas de difficulté de relation avec l'ami(e), ou les parents.
      • de réflexion en cas de grossesse.

    Les consultations sont gratuites et confidentielles. Il n'est pas nécessaire d'avoir l'autorisation des parents.

    Les contraceptifs sont gratuits pour les mineurs et les jeunes en difficulté financière.
    Les entretiens, la contraception d'urgence, les tests de grossesse,  les tests pour les IST, le VIH/SIDA sont gratuits pour tous.

    A Chambéry : le centre est ouvert du lundi matin au jeudi soir

    Mais dans les autres villes, ce sont des antennes de Planification qui sont ouvertes seulement pendant les heures de cours, mais,
    à Aix les Bains, Albertville , Bourg St Maurice et Moûtiers il est possible de consulter entre 12 et 14H.
    Essayez d'en parler à l'infirmière scolaire, au CPE, à un surveillant ou à l'Assistante sociale du collège pour avoir une autorisation de sortie.

    Le Centre de Planification peut établir un justificatif pour le collège ou le lycée
    Essayez d'y aller pendant les vacances.


    En cas de soucis, téléphonez .

    Si personne ne vous répond au téléphone dans une antenne, appelez le Centre de Planification de Chambéry, vous pouvez aussi laisser un message.


Retour à la page précédente

Préfecture de la Savoie - Mission départementale aux droits des femmes et à l'égalité Conseil départemental de la Savoie Ville de Chambéry Education Santé Savoie